Les fourmis charpentières

1 avril 2021 | Par Martin Beaudry | Partenaires d'affaires, vol. 19, no 2

Présentes dans la nature où elles jouent un rôle bénéfique, les fourmis charpentières peuvent causer des dommages en s’introduisant dans les murs, dans les plafonds ou dans toute autre structure en bois. Souvent, leur présence indique des problèmes de charpente, d’isolation ou d’infiltration d’eau. C’est pourquoi leur extermination est conseillée. 

Fourmi charpentière
Fourmi charpentière

Comment les reconnaître? On en retrouve des rouges et des noires, tirant toutes les deux sur le brun. Les mâles mesurent une dizaine de millimètres et ont des ailes, tout comme les futures reines. Au printemps, les jeunes reines s’accouplent, puis perdent leurs ailes et en mai, les fourmis ailées sortent du nid et s’envolent. C’est donc à cette période qu’il faut particulièrement bien surveiller les processions d’ouvrières qui mesurent de 6 à 13 mm. 

 Les fourmis charpentières creusent des galeries dans le bois ou d’autres matériaux pour y pondre leurs larves. Elles affectionnent particulièrement les résineux humides. Contrairement aux termites, elles ne se nourrissent pas du bois, mais laissent un peu partout des signes de leur présence sous forme de petits tas de sciure éjectée des galeries.  

 Comment trouver leur nid 

Le nid est le lieu où la reine donne naissance aux ouvrières. Il peut y en avoir plusieurs dans une maison. Pour repérer leur nid, il faut d’abord observer leurs allées et venues, car elles sortent pour s’alimenter et reviennent afin de nourrir la reine reproductrice. Un autre indice est la présence de petits tas de bran de scie à l’entrée d’un de leurs passages, car elles creusent dans les structures en bois. Enfin, à l’aide d’un stéthoscope, il est parfois possible d’écouter le bruit qu’elles émettent en creusant leurs galeries.  

 L’extermination professionnelle 

Les professionnels en gestion parasitaire sont souvent munis d’instruments à la fine pointe de la technologie pour localiser les fourmis et les exterminer. Par exemple, des caméras thermiques permettent de détecter les variations de température dans les murs. Ces endroits témoignant d’écarts de température sont à risque de produire de l’humidité et sont souvent appréciés par les fourmis charpentières. Aussi, des lecteurs d’humidité intramurale confirment la présence de secteurs humides et des radars ultrasensibles permettent au besoin de détecter le mouvement des fourmis à l’intérieur des murs sans avoir à les détruire. 

 Pour sa part, Solution Cimex utilise des produits à faibles impacts environnementaux sans toutefois en compromettre l’efficacité. Le Plan vert en est un bel exemple. Écologique et sécuritaire pour les enfants et les animaux, ce traitement protège contre la présence de fourmis tout au long de l’année, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de la maison.  Il comprend entre autres des traitements mensuels avec appâts afin d’obtenir des résultats efficaces et à long terme. 

Solution Cimex

Partagez