Mon chien mange trop vite. Que faire?

1 février 2022 | Par Isabelle Arguin, le Jardin des animaux | Animaux, Partenaires d'affaires, vol. 20, no 1

Votre chien engloutit son repas et il vous en redemande dès qu’il a terminé sa gamelle? Il vomit des croquettes entières ou il souffre de gaz? Si ces questions vous interpellent, c’est sans doute parce que votre chien mange trop vite. Être glouton peut sembler mignon, mais ce comportement, sans toutefois être alarmant, peut entraîner des problèmes de digestion. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a moyen de les éviter!  

Un chien qui mange trop vite peut avoir acquis ce comportement dès son plus jeune âge. Entouré de ses nombreux frères et sœurs, le chiot devait être rapide et compétitif pour avoir la meilleure portion de nourriture, à défaut d’être privé de repas. De plus, si vous avez d’autres chiens dans la famille ou des enfants qui l’entourent lors de son repas, il est possible qu’instinctivement, il soit porté à se dépêcher pour éviter qu’on lui vole sa nourriture. Enfin, les animaux ayant manqué de nourriture par le passé auront également tendance à se jeter sur leur gamelle. 

À la suite de ce comportement répété, avez-vous révisé la quantité de nourriture que vous lui donnez proportionnellement à son poids? Ses besoins changent constamment en fonction de sa croissance, de son âge, de sa masse et de son activité physique. Un chien qui manque de nutriments peut expliquer ce comportement, car il est affamé. 

Être glouton peut sembler mignon, mais cela peut entraîner divers problèmes qu’il est possible d’éviter. Photo : gracieuseté du Jardin des Animaux

Des problèmes à l’horizon 

À la base, cette attitude peut causer des troubles digestifs comme des gaz, des vomissements ou des ballonnements. Comme le chien ingère de l’air qui passe dans son tractus intestinal, cela cause des gaz. Même si ce n’est pas bien agréable, votre animal n’est pas en danger. Cependant, ne laissez pas ce désagrément dégénérer et prenez le problème en charge dès que possible.  

Ce qu’il faut redouter le plus, c’est la torsion gastrique. L’air ingéré suivi d’une activité physique peut provoquer une dilatation de l’estomac et le faire retourner, puis bloquer. Lorsqu’elle survient, cette torsion constitue une urgence vitale. Pour éviter à tout prix de se rendre là, voici quelques solutions simples, rapides et efficaces. 

Votre nouvel allié : le bol interactif!  

Simples et efficaces, les bols interactifs se retrouvent sous plusieurs genres. Certains ressembleront à des labyrinthes dans lesquels le chien devra enfouir sa truffe ou sa patte pour accéder aux croquettes alors que d’autres prendront la forme d’un puzzle où le chien devra comprendre quel morceau retirer ou bouger afin qu’il puisse se régaler.  

Dans le même objectif, le marché offre également des balles ou des jouets roulants. On y introduit des croquettes puis, lorsque le chien fait bouger le jouet, elles tombent. Ainsi, le chien doit travailler pour avoir sa nourriture. En plus de stimuler Toutou, cela réduit significativement sa vitesse d’ingestion.  

Je conseille de nourrir quotidiennement votre chien dans un bol interactif mobile du style labyrinthe, car le nettoyage est facile. N’hésitez pas à varier de jeux interactifs quelques fois par semaine pour divertir votre animal et ce sera le plaisir garanti! 

Miser sur la tranquillité 

Il importe de laisser votre animal manger en paix. Comme vous avez compris, les chiens ont naturellement un instinct de compétition lors de l’alimentation. Si vous le dérangez, il sera soit porté à ne pas manger ou à le faire rapidement de peur de se faire voler son repas. Placez donc sa gamelle dans un endroit non passant et ne laissez pas les autres animaux fouiner autour de lui. Éduquez également vos enfants à ne pas flatter leur meilleur ami pendant ce temps. Votre chien vous en sera reconnaissant.  

La qualité et la quantité de nourriture 

Un chien a des besoins nutritifs qui varient tout au long de sa croissance. Il faut ainsi réviser la portion à lui donner tout en choisissant une nourriture nutritive. Par exemple, un chiot en pleine évolution aura besoin davantage de protéines pour grandir alors que la portion d’un adulte sera déterminée par son âge, son poids et son activité physique.  

Bien entendu, il est important de choisir une nourriture constituée d’ingrédients sains comme des viandes, des légumes et des fruits variés afin de répondre aux besoins nutritionnels de votre animal. S’il se sent rassasié, vous avez toutes les chances de votre côté pour qu’il soit plus raisonnable lors de ses repas,

Avec ces judicieux conseils, vous détenez tous les outils nécessaires pour stopper la course contre la montre et débuter une partie de plaisir lors des repas. En route vers le succès! 

 

Isabelle Arguin, technicienne en santé animale et propriétaire du Jardin des animaux

Partagez