Partout la beauté

1 juin 2021 | Par Pierrette Denault | Culture, vol. 19, no 3

Mélancolie ambiante. Sous cloche de verre, la planète entière retient son souffle. Cent fois, tu as entendu la complainte. Cent fois, on t’a promis que ça irait mieux. Cent fois, et plus encore, tu as juré que ce m…. virus n’aurait pas ta peau. 

Tu n’as qu’une envie : ajouter à ce monde un peu de beauté. Pas besoin de chercher loin. La beauté loge à l’angle des rues Frontenac et Wellington. La beauté a un nom : La Centrale. Dès que tu ouvres la porte, tu entres dans une parenthèse laiteuse. Tout à coup, tout s’illumine. Fini le gris souris de la pandémie.  

Le coq Douglas, une œuvre de Lyne Montmeny
Le coq Douglas, une œuvre de Lyne Montmeny

La Centrale Métiers d’art 

Partout où ton regard se pose, tout n’est que source d’émerveillement. La Centrale est un lieu branché sur la créativité. Un espace qui fait du bien. Le temps d’une visite et tu oublies ce qui se passe dehors. Évasion garantie. Entrée dans une autre dimension où s’étirent les heures. Tu t’émerveilles devant ces pièces uniques – tu te réjouis qu’il y en ait pour tous les budgets !!! C’est rempli d’audace : des œuvres singulières issues de la relève côtoient avec bonheur celles d’artistes reconnus. Les murs et les présentoirs sont garnis à craquer et tu ne sais plus où donner de l’œil. D’emblée, tu sais que tu auras besoin de faire le tour de la boutique plusieurs fois. Ici, des tableaux surdimensionnés et d’autres minuscules; là, des sculptures sur bois magnifiquement lisses, des poteries inusitées, des petits meubles étonnants; plus loin, des bijoux raffinés, des sacs à main et des vêtements griffés de toutes les couleurs et textures, etc. Voici les coqs renommés de Lyne Montmeny qui gloussent devant les jolis oiseaux de Luc Ducharme. Au second tour de piste, tu découvres des jouets en bois qui font de l’œil aux adorables moulins à sel et à poivre de Moulins Tremblay. Partout des objets utilitaires ou décoratifs : des lampes, une table et des chaises fantaisistes, du vitrail à composition moderne. Tu glisses, reviens sur tes pas, ne veux rien manquer de ce déploiement de talents. Même les tablettes et les présentoirs ont du cachet. Tu refais un dernier tour de piste, puis tu t’arrêtes encore une fois devant les tableaux et les bijoux de la peintre-joaillère Jeannine Bourret : tu voudrais tout voir, tout acheter! Tout n’est que beauté.  

La Centrale Métiers d’art – d’abord connue sous le nom de Corporation des métiers d’art – est un véritable pivot des métiers d’art en Estrie. Elle est soutenue par la SODEC (Société de développement culturel) et la Ville de Sherbrooke. Sa renommée n’est plus à faire. Elle existe depuis 1987 et elle est à l’origine de 30 éditions du fabuleux Salon des métiers d’art de l’Estrie (actuellement en pause forcée en raison de la pandémie). Il s’agit essentiellement d’un regroupement d’artistes professionnels dont les membres sont choisis par le biais d’un processus rigoureux et officiel de sélection de leurs produits selon les normes et standards en métiers d’art au Québec.  

Une équipe soudée 

La Centrale a cet avantage unique de permettre aux visiteurs de rencontrer directement les artistes puisqu’ils en assurent l’accueil à tour de rôle. C’est une chance inouïe de pouvoir échanger avec un créateur ou une créatrice au sujet de sa démarche créatrice. Lyne Montmeny, directrice générale de la Centrale (autrefois la Corporation), est généreuse de son temps et de son énergie. Depuis plus de 25 ans, elle promeut le travail des artistes et elle en est très fière. Lors de ton passage, elle a répondu à toutes tes questions concernant un tableau très impressionnant : une mosaïque immense et multicolore qu’elle a composée à partir de retailles de bois revalorisées. Effet éblouissant. 

Des cadeaux corporatifs 

La Centrale propose également des cadeaux corporatifs. Pour vous distinguer des autres organisateurs d’événements en tout genre ou pour présenter à vos employés des cadeaux qui sortent de l’ordinaire, pourquoi ne pas offrir des œuvres d’art? En proposant des œuvres originales, toutes produites dans notre région par des artistes vivant en Estrie, vous deviendrez ainsi des multiplicateurs de beauté.  

Quand tu passes la porte, la vraie vie n’a plus la même couleur : la beauté te suit partout. 

Partagez
[TheChamp-Sharing]