Acquisitions stratégiques de terrains dans le boisé d’Ascot-Lennox

16 décembre 2022 | Par Journal de rue de l'Estrie | Affaires municipales, Environnement, vol. 20, no 6

La Ville fait l’acquisition de 37 lots en vue de la réalisation d’un potentiel projet et de la conservation d’une portion du boisé d’Ascot-Lennox. Selon les résultats des analyses en cours sur le site, une nouvelle école primaire du Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSSRS) pourrait y être implantée.

Situé à proximité du parc Claire-Guillemette-Lamirande, le site est composé de 37 lots non construits appartenant à six propriétaires différents, dont 29 au même propriétaire. Une entente a été convenue pour l’acquisition de ces 29 terrains pour la somme de 116 000 $, correspondant à un montant de 4 000 $ par terrain et le coût d’acquisition des huit autres terrains est  de 38 500 $. Une activité de participation publique avec les gens du secteur sera organisée en 2023 lorsque les diverses analyses de capacité du site seront complétées.

boisé
Notre mairesse remercie ses équipes et les citoyens qui ont travaillé à concrétiser cette transaction dans l'intérêt du bien commun, soit la protection et mise en valeur du boisé.

Selon Évelyne Beaudin, mairesse de Sherbrooke, il s'agit d'un pas important pour la protection de nos forêts et boisés, car ces terrains ont un potentiel intéressant pour des projets dans ce quartier. Sylvain Racette, directeur général du CSSRS, ajoute que le Centre travaille en collaboration avec la Ville de Sherbrooke pour que l’école soit implantée en harmonie avec le boisé qui l’entoure et pour en faire bénéficier les élèves et la communauté. Il précise également que sa réalisation tiendra compte des éléments d’infrastructure prévus par la Ville, tel un parc pour les citoyens.

« Nous savons que le quartier a besoin d’une école primaire, car un grand nombre d’enfants de ce secteur sont présentement déplacés dans d’autres quartiers. Nous travaillons également à la protection du joyau naturel qu’est le Boisé Ascot-Lennox. Ce terrain a donc été ciblé parce que son acquisition nous permet de rencontrer ces deux objectifs, et d'offrir aux enfants un environnement d'apprentissage riche et stimulant. Une grande partie du terrain sera d’ailleurs préservée en milieu naturel. Je suis très fière de ces gains importants pour la population du secteur! », conclut Geneviève La Roche, conseillère du district d’Ascot et présidente de la Commission de l’aménagement du territoire.

Source : Ville de Sherbrooke

Partagez