Acquisition de la ferme Rogeau : la première étape d’un projet à bâtir

23 décembre 2022 | Par Journal de rue de l'Estrie | Affaires municipales, Environnement, vol. 20, no 6

Le conseiller municipal du district du Golf, Marc Denault ainsi que le Regroupement du Bois Beckett se réjouissent de l’acquisition de la ferme Rogeau par la Ville de Sherbrooke, en partenariat avec Nature Cantons-de-l’Est.

Un patrimoine naturel préservé
Après plusieurs années à en rêver et à travailler avec les différents partenaires pour concrétiser cette acquisition, le conseiller du secteur, Marc Denault, a déclaré cette décision du conseil d’historique. « Une telle décision n’arrive pas sans préparation. Le travail accompli depuis plusieurs années pour sensibiliser les élus de tous les paliers de gouvernements et les autres organisations concernées porte aujourd’hui ses fruits. La préservation de ce patrimoine naturel permettra aux générations futures de jouir d’un boisé en pleine ville encore plus grand, mais également de bénéficier du caractère historique de ce lieu unique ».

Pour la présidente du Regroupement du Bois Beckett, Josée Robillard, cette acquisition est une autre grande victoire, après celle de l’agrandissement de 70 hectares qui a été faite en 2009, adossant ainsi les limites du boisé à celle du terrain de M. Rogeau. « Cette forêt ancienne en milieu urbain, est un joyau pour les Sherbrookoises et les Sherbrookois, tant par son caractère naturel que patrimonial. La pérennisation et l’agrandissement de ce site unique sont des objectifs qui correspondent entièrement à notre mission », a-t-elle mentionné.

Cette forêt ancienne en milieu urbain, est un joyau pour les Sherbrookoises et les Sherbrookois, tant par son caractère naturel que patrimonial.

Une table de travail pour préparer le futur
Madame Robillard et monsieur Denault conviennent toutefois que l’acquisition du site n’est que la première étape de ce grand projet. « Le partenariat avec Nature Cantons-de-l’Est permet de concrétiser notre désir, mais le fonctionnement reste à définir. C’est pourquoi nous proposons la création d’une table de travail qui regrouperait les principaux partenaires, la Ville de Sherbrooke, Nature Cantons-de-l’Est, le Regroupement du Bois Beckett et d’autres partenaires jugés pertinents. Cette table aurait pour mission de définir les paramètres dont la définition et l’entretien du terrain, la vocation des bâtiments et l’aménagement de l’espace ». Cette table devra être mise en place rapidement en début d’année, précisent les proposeurs.

Nouveau corridor écologique
La situation géographique du terrain de la ferme Rogeau permettra la création d’un nouveau corridor écologique entre la rivière Saint-François et le boisé. Ces deux milieux naturels maintenant connectés faciliteront le déplacement et le développement d’espèces naturelles, préservant ainsi la biodiversité.

La présidente du Regroupement précise que malgré la signature de l’entente, le terrain ne sera pas disponible avant un certain temps. Elle demande donc aux citoyennes et aux citoyens de respecter la quiétude de M. Rogeau et de laisser le temps aux partenaires d’aménager l’endroit pour les recevoir. De son côté, le conseiller Denault a tenu à remercier M. Rogeau pour sa vision de pérenniser le secteur et de léguer l’histoire de sa propriété à la population.

Partagez